Rag'n'Bone Man de retour : le single "All You Ever Wanted" avant un nouvel album


01 février 2021

Une voix tout droit sortie des tréfonds de l'âme. Souvenez-vous : en 2017, Rag'n'Bone Man faisait chavirer la planète avec "Human", vibrant tube soul jetant la lumière sur le timbre unique de cet ancien aide-soignant britannique. Dans la foulée, son premier album "Human riche d'un univers singulier entre soul, hip-hop, gospel, blues et folk s'était arraché à 4,2 millions d'exemplaires, et avait fait de Rory Graham la révélation de l'année. La France n'avait d'ailleurs pas échappé au phénomène : plus de 220.000 mélomanes s'étaient laissés convaincre par les titres "Grace", "Die Easy" ou "Arrow". Sacré aux NRJ Music Awards et aux BRIT Awards, l'interprète de "Skin" s'est montré bien discret depuis cet éclatant succès, accompagnant seulement Calvin Harris sur son hit "Giant" à l'hiver 2019. Mais c'était pour mieux revenir par la grande porte avec un deuxième album très attendu.

L'album "Life By Misadventure" en avril


C'est officiel : Rag'n'Bone Man reviendra dans les bacs le 23 avril prochain avec "Life By Misadventure", un nouvel opus décrit comme « une formidable collection de chansons émouvantes qui touchent en plein coeur ». Et pour insuffler une dimension bluesy à ses mélodies, l'artiste de 35 ans s'est envolé à Nashville pour écrire et composer ces morceaux, dans lesquelles il dit avoir mis « tout son coeur et toute son âme ». « Profitez du voyage » prévient le label Columbia, qui invite le public à se munir de sa carte d'embarquement pour découvrir le premier extrait, "All You Ever Wanted". Plus rock avec ses guitares pétaradantes qui impriment un rythme dès les premières secondes, le single est traversé par une certaine mélancolie qui semble être le parfait reflet de ce que chacun traverse en ce moment. « Je me sens triste quand je regarde autour de moi à Brighton et Londres, là où j'ai grandi... Je me souviens de tous ces endroits cool qui n'existent plus aujourd'hui » explique le musicien, horrifié des conséquences de la pandémie sur les commerces, bars, restaurants et discothèques qui peuplaient sa ville.

Regardez le clip "All I Ever Wanted" de Rag'n'Bone Man :