"The Whole 9" : Marina Kaye éblouit en live acoustique avec Sofiane Pamart


02 juillet 2020
Qu'on se le dise, Marina Kaye est prête à se livrer comme jamais. Avec "Twisted",  la chanteuse de 22 ans a donné le la d'un nouvel album, le troisième de sa carrière, qui sera aussi intense que personnel. « C'est un peu un voyage dans mon cerveau. C'est très tourné sur ce que je ressens, ce que je pense. Toutes les chansons sont des palettes différentes de ce qu'il se passe dans ma tête (...) Ce sera plus une introspection. J'admets que j'ai des côtés super compliqués, que je n'arrive pas toujours à gérer. C'est vrai que ça peut être gênant de parler de soi en ces termes, mais j'avais vraiment envie de le faire sans honte et sans pudeur » a expliqué l'ancienne gagnante de "La France a un incroyable talent" il y a quelques mois, en affichant clairement ses ambitions : « Avec cet album, je me suis dit que c'était important de passer un autre cap, niveau visuel. J'ai vraiment envie que les clips soient hyper intenses, que ce soit de vraies expériences. J'avais envie qu'ils ressemblent plus à des films qu'à des clips ». Ainsi, c'est le cabinet d'un psychothérapeute que Marina Kaye nous a entraînés pour le clip cauchemardesque de "Twisted", avant de s'imposer en reine ténébreuse dans "The Whole 9".

En toute intimité avec Sofiane Pamart


En dépit des nombreuses critiques qu'elle a reçues au cours de sa jeune carrière, et la guerre qui l'oppose régulièrement à la presse people, Marina Kaye est un talent rare et sans nul doute l'une des plus puissantes voix de la chanson française. Et l'artiste le prouve à nouveau avec une session live du titre "The Whole 9" de toute beauté qu'elle partage avec Sofiane Pamart, pianiste virtuose également passionné de rap qui s'évertue à bousculer les codes de la musique classique. Grand Corps malade, Kery James, Koba LaD ou Vald sont quelques-uns des artistes avec lequel le musicien a collaboré dans le passé.


Ici, Marina Kaye et lui se retrouvent dans l'écrin superbe de L'Espace Corderie, situé dans le quartier du Marais à Paris, pour un moment suspendu dans le temps qui met en relief ce texte passionnel. « J'avais envie d'exprimer cette peur que j'ai d'entrer dans une relation après toutes les épreuves marquantes vécues au cours de mon enfance. Si on se lance dans une relation avec moi, ce sera tout ou rien, parfois ingérable mais avant tout très intense et inoubliable pour les deux parties quelle qu'en soit la finalité. Rien n'est jamais simple quand on entre dans mon sillage et cette chanson en est le résumé » expliquait Marina Kaye à propos de cette ballade tempétueuse, qui se transforme ici en instant de grâce. Laissez-vous envoûter...

Regardez MARINA Kaye chanter "The Whole 9" en piano-voix :