Lana Del Rey dévoile trois nouvelles chansons avant l'album "Blue Banisters"


21 mai 2021

Lana Del Rey ne perd pas de temps ! Alors que son dernier album "Chemtrails Over The Country Club" est sorti en mars dernier, atteignant les premières places des charts du monde entier, la chanteuse a annoncé dans la foulée qu'elle sortirait un autre disque, "Blue Banisters", le 4 juillet prochain. Si elle est coutumière de ce genre d'annonces, l'interprète de "Summertime Sadness" a tenu à prouver que ce n'était pas une promesse en l'air en dévoilant un teaser d'un premier extrait de l'album. « J'écris ma propre histoire. Et personne d'autre que moi peut la raconter » a-t-elle écrit sur son compte Twitter pour amorcer la nouvelle ère de sa carrière. Et celle-ci a commencé officiellement jeudi soir. Désireuse de ne pas faire les choses comme tout le monde, Lana Del Rey revient avec non pas une mais trois chansons : "Blue Banisters", "Text Book" ainsi que "Wildflower Wildfire".



Trois singles sinon rien !


Dévoilées à la surprise générale, ces trois nouvelles pistes montrent bien trois facettes différentes de Lana Del Rey. Principal morceau de cette trilogie, puisqu'il donne son nom à son prochain album, "Blue Banisters" est une superbe ballade atmosphérique, accompagnée de quelques notes de piano et de la voix onirique de Lana : « Said he'd come back every May / Just to help me if I'd paint my banisters blue / Blue banisters, ooh / Said he'd fix my weathervane / Give me children, take away my pain / And paint my banisters blue / My banisters blue ». C'est un extrait de cette chanson, produite par Gabriel Edward Simon, que l'on pouvait entendre sur le teaser qu'elle a dévoilé il y a quelques semaines pour annoncer son album.

Ecoutez "Text Book" de Lana Del Rey :


Place ensuite à "Text Book" et son côté très cinématographique. Sur des arrangements sobres et classieux, qui sonnent comme une suite logique de "Chemtrails Over The Country Club", on retrouve là l'univers des années 50 qui plaît tant à Lana Del Rey. Alors que des choeurs gospels traversent la chanson, elle y évoque notamment la découverte de soi et le mouvement "Black Lives Matter" dans le refrain. Enfin, "Wildflower Wildfire" risque de faire parler les fans de Lana Del Rey puisque, chose rare, la star américaine y évoque ses parents : « My father never stepped in when his wife would rage at me / So I ended up awkward but sweet / Later then hospitals, and still on my feet / Comfortably numb, but with lithium came poetry ». Produit par Mike Dean, fidèle collaborateur de Kanye West, le morceau débute au piano avant que des percussions électroniques viennent embellir la deuxième partie de "Wildflower Wildfire".

Ecoutez "Wildflower Wildfire" de Lana Del Rey :


Jamais à court de surprises, Lana Del Rey devrait donc marquer la saison estivale avec son disque "Blue Banisters" prévu pour début juillet. Un communiqué annonce d'ailleurs que ces trois pistes sont « des titres buzz en préambule de la sortie de son huitième album studio ». De plus, on la retrouvera aux crédits de la chanson "Don't Go Dark" sur "Take the Sadness Out of Saturday Night", le nouvel album de Bleachers, le groupe de Jack Antonoff qui n'est autre que le producteur de ses deux derniers opus. L'été sera donc rythmé par Lana Del Rey !